mardi 15 janvier 2008

Jeu de Lois

Avant de faire de la daube, Hubert Laws a été un excellent sideman pour des pointures comme McCoy Tyner, Herbie Hancock, Freddie Hubbard et bien d'autres, chez qui la flûte a donc été une véritable valeur ajoutée. On le trouve, par exemple sur l'album "Asante" de McCoy et sur "Straight Life" de Freddie Hubbard.
Heureusement pour les amateurs de flûte, il a aussi enregistré en leader deux albums, en 1964 et 1965, "The Laws of Jazz" et "Flute by Laws", où il joue un jazz métissé de funk et de musique latine.
Malheureusement, par contre, quand il est revenu en studio en 1970, il avait abandonné ce style pour une mixture indigeste de jazz fusion, de classique et de pop. Qu'on ne se méprenne pas, je n'ai rien d'un puriste, j'aime les musiques métissées, mais pour la flûte des années 70, je recommande plutôt Bobbi Humphrey, disciple de Laws et de Herbie Mann qui a su faire une musique bien meilleure que ses deux mentors : plus funk, plus soul et surtout plus cohérente.
En écoute : "Let her go", tiré de "Flute by Laws".