jeudi 3 janvier 2008

La flûte en avant

Tout le monde connaît au moins un flûtiste de jazz. Malheureusement, pour la plupart c'est Herbie Mann. Il faut dire qu'il a su se faire connaître, il est dans tous les bons coups et change de style en même temps que le public : swing, cool jazz, hard bop, soul jazz, jazz rock, pop... Il est vrai qu'il a su ne jouer que de la flûte, et quand vous cherchez un disque avec de la flûte uniquement, et c'est mon cas, vous n'avez pas tellement le choix ! Trois disques de lui me semblent supportables : "Live at the Village Gate" pour ses longs morceaux inspirés de Coltrane, "Nirvana" parce que c'est en duo avec Bill Evans, "Push push" parce que Duane Allman est le guitariste, et chaque solo de Duane est à rechercher étant donné la brièveté de sa carrière.
Parlons maintenant des vrais artistes ! La plupart sont flûtistes en plus d'être saxophonistes ou clarinettistes. Les trois plus grands génies multi-instrumentistes sont Yusef Lateef, Roland Kirk et Eric Dolphy : je chéris les morceux avec flûte de leur répertoire, mais j'adore aussi tout le reste. Certains auraient gagné à ne jouer que de la flûte, c'est le cas de Charles Lloyd, excellent flûtiste mais piètre saxophoniste. D'autres, comme Hubert Laws, sont excellents en accompagnateurs mais font de la daube en solo.
Arrive maintenant le moment de choisir un extrait. Une fois n'est pas coutume, je choisis un artiste swing ; en effet, son jeu de saxophone est plus proche de Coleman Hawkins que de Charlie Parker. Comme flûtiste il en a inspiré beaucoup, c'est peut être lui qui, lorsqu'il était dans l'orchestre de Count Basie, a fait accepter la flûte comme un instrument de jazz, et il a l'un des plus beaux et des plus purs sons de flûte qui existe. C'est la raison pour laquelle j'ai conservé cet enregistrement, bien que je n'écoute guère ce genre de musique : pour l'amour de la flûte uniquement ! Il s'agit de Frank Wess et le morceau s'appelle "It's so peaceful in the country", ce qui ne doit pas, à mon avis, être traduit par "Putain, c'que c'est calme la campagne !"